Agenda

Jeudi 29 juin

Réunion publique - Salle du prieuré - 20h30 - Municipalité

 

Dimanche 2 juillet

Kermesse de l'école Gaston Goulard - Salle et jardin du prieuré - 12h

Retrouvez
toutes les
images de
la commune

img-mod-galerie
img-voir-tte-photos
Vous êtes ici : Accueil * Présentation de la commune * Histoire & patrimoine


eglise miniFoussais et Payré-sur-Vendée forment une seule commune depuis 1968.

Mais l'histoire de Foussais-Payré remonte à l'époque Gallo-Romaine. Les noms de Foussais et de Payré proviendraient des noms de deux colons romains, Fusciacus et Petrus, Pierre.

Son église romane, érigée entre 1050 et 1100, est l'un des édifices les plus remarquables du Bas-Poitou.

La Guerre de Cent ans et les Guerres de Religions ont laissé des traces. Catholiques et protestants se sont combattus ; L'église a été pillée et incendiée. Cependant sa façade est un chef d'œuvre de l'Art Roman avec ses deux baies aveugles qui encadrent le grand portail.

La Renaissance fut une période de grande prospérité. Foussais-Payré devient un centre commercial actif. Ses produits de laine, de lin et de cuir se vendent jusqu'en Allemagne et en Hollande. Nous assistons à une éclosion d’artisans et de commerçants. De cette époque florissante datent de nombreux logis et bâtiments remarquables disséminés dans les deux bourgs et la campagne environnante.

Au chevet de l’église se trouve le prieuré - aujourd'hui la mairie - qui dépendait de l'abbaye de Bourgueil ; on y accède par un grand portail Louis XIII, rue Ste Catherine. A l'intérieur on peut y admirer de belles cheminées et un escalier en bois du XVIIème.

Sur le parvis de l'église, le logis François Laurens (1552), qui bénéficiait jadis d'une loggia dans sa cour intérieure, est un bâtiment exceptionnel pour un bourg rural. En face, les Halles du XVIème et, à deux pas, l’auberge Ste Catherine appartenait à la famille du grand mathématicien et humaniste François Viète (1540 – 1603), dont Foussais-Payré et Fontenay le Comte "revendiquent" l’une et l’autre la naissance ! Un peu plus loin se dresse le porche en pierres avec porte piétonne du "Grand Logis" ; la fuie près de la maison porte la date de 1605.

prieure 1 miniLe promeneur peut ensuite parcourir la campagne et les villages pour y découvrir La Fournière, La Touche-Mourault, Sérigny... et sur l’ancienne commune de Payré, la Rialière, la Cour, l’ancien prieuré et le domaine de Vendée ; c'est là que résida un autre personnage illustre de la commune : Paul de Vendée, capitaine huguenot, mort au siège de La Rochelle en 1627 qui nous a laissé un journal écrit de 1611 à 1623.

Une halte s'impose à l'entrée de Payré, à proximité des fours à chaux, exploités dans la seconde partie du XIXème  siècle grâce à la houille des mines de Faymoreau.

À la fin des années 1970 la commune a mis en œuvre une "Opération Village" et procédé à l'acquisition du prieuré. Plus récemment, la création d'une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) et l'obtention de l'homologation "Petite Cité de Caractère" ont stimulé les réhabilitations et conforté la politique patrimoniale et architecturale.

Aujourd'hui Foussais-Payré prend appui sur sa situation de bourg-centre. Elle s'inscrit dans le développement du Sud-Vendée et de la Communauté de Communes Pays de Fontenay-Vendée dont elle est membre.

 > Plaquette de l'église